Ateliers


La compagnie est un cadre de formation, d’atelier de transmission et de structuration d’un projet artistique dans l’espace public ou donné, un laboratoire de réflexion dansée qui sert de miroir social et abrite une pensée universelle. Elle est ouverte aux autres artistes pour la transmission et la formation artistique, des ateliers sur les outils créatifs et de recherche des matériaux à partir de nos propres corps, nos idées, nos réflexions sur le monde et dans l’espace donné.

Formation

– Elle a pour but de mettre le danseur ou le performeur à jour.
– Préparer physiquement les corps des artistes pour une remise à niveau.
– Mettre les corps dans un second état pour ainsi lui permettre de bien assimiler les outils créatifs et de mieux les explorer.
– Rendre les corps disponibles et accessibles.

Ateliers de transmission

La compagnie Zora Snake travaille généralement en atelier avant d’entrer dans la phase de la création.
Il a pour but de partir sur des nouveaux territoires d’exploration artistique, de créer à partir des informations liées à la société où nous vivons, la réinterroger, lui donner un autre visage à travers ce que nous aurons récolté comme matériaux pendant l’atelier.

L’atelier peut partir sur une thématique, où nous décortiquons nos idées sur le plateau avec nos corps disponibles.
Les propositions s’inventent et se réinventent sur le plateau ou dans l’espace donné. Une fois les informations recueillies, elles se transmettent sous plusieurs manières poétiques (l’esthétique propre) pendant cette phase d’atelier.

Structuration d’un projet artistique

La compagnie Zora Snake se positionne en tant que l’une des figures emblématiques contemporaines sur le territoire artistique camerounais sur la question de la performance et de la danse.
Elle a pour but de partager comment écrire le mouvement dansé, comment donner un sens au projet artistique que nous portions. Son intention, sa démarche artistique, la parole du mouvement, son écriture poétique et sa chorégraphie dans l’espace donné sont au centre de nos objectifs.

« L’apprentissage est le don de ce que l’art peut nous transmettre comme message à informer au monde. Sous son emprise, nous devenons des corps-médiums, vecteurs de communication et d’alerte : Des alarmes de bonne conscience ».