« DANSER POUR COMBATTRE »

Danseur – Chorégraphe et chercheur en Art performance, fondateur de la Compagnie Zora Snake et du festival international Modaperf (Mouvements, danses et performances du Cameroun), Zora Snake est l’un des artistes les plus prometteurs de la scène contemporaine actuelle en Afrique.

Il a notamment remporté en octobre 2020, les Golden Artistic awards, organisé par Brukmer magazines à Bruxelles (Belgique) après avoir été lauréat en 2019 du premier prix Acogny d’or, du concours chorégraphique Africa simply the Best à BoboDiolasso (Burkina Faso).

De son vrai nom TEJEUTSA qui, en sa langue traditionnelle Yemba à l’ouest du Cameroun, veut dire « une personne ayant une forte empathie » , qui ramène de la lumière, Zora Snake s’est fait un nom en devenant l’un des célèbres danseurs Hip-hop (Popping) de sa génération [biographie complète]

Lauréat Visa-création en 2016-2017, auteur de plusieurs créations de danse et performance en Afrique, Zora Snake mène des activités artistiques dans son pays, en Afrique et dans le monde en mêlant création artistique dans l’espace public, performance et rituelle politico-poétique, art et société.

Développer et construire une société civile à travers des performances engagées dans les rues, les carrefours et les quartiers du Cameroun sont ses priorités.  L’association artistique Cie Zora Snake organise chaque année le festival MODAPERF dans les rues de Douala, Yaoundé et Tchang et vient d’ouvrir à Yaoundé les portes de lEspace-Labo aux artistes.

Zora Snake participe pleinement à des colloques, séminaires et conférences dansées – au Linden Museum de Stuttgart pour le projet « les séquelles de la colonisation » – et récemment invité à L’Ecole normale supérieure de Paris sur le thème Afriques : approche transdisciplinaire des pratiques artistiques et citadines ou à la cité des arts à Paris, pour l’événement Afriques : Utopies performatives

Créations

Auteur de plusieurs créations de danse et performance en Afrique : « Je suis », « Transfrontalier » (Sur les routes de l’immigration), « Le départ » (art et politique), « Les séquelles de la colonisation » (Chapitres et mémoires dansées sur l’impact de la colonisation sur nos générations actuelles), « Les masques tombent », « Shadow survivors »Zora Snake veut agir pour faire bouger les esprits, casser les préjugés et les écrits mortifères sur notre temps.

Esthétiques

Zora Snake se considère comme un artiste libre de son temps qui s’exprime sur tout territoire donné. Il considère ses œuvres comme des laboratoires de réflexion dansée servant à analyser et à opérer dans notre société actuelle, nos conditions de vie et le devenir de notre existence.

Artiste inventif, hors cadre, créatif, innovateur et rêveur, Zora Snake révolutionne la création artistique dans l’espace public au Cameroun et en Afrique, imagine d’autres espaces collectifs, de rencontres, de croisements et partages entre ses œuvres et les créateurs de notre temps. Les lieux alternatifs, le public diversifié, les citoyens et les populations les plus éloignés des capitales et grandes agglomérations des villes et des villages sont pour lui, une urgence.

Ses créations virtuoses, transgressives, osées, débordantes, explosives, engagées, croisent également les pratiques rituelles de son appartenance ethnique où la danse est une forte valeur de structuration sociale portée par nos traditions.

Avec une forte volonté politique de faire changer les regards sociaux, pour une humanité plus apaisante, déterminante, objective, résiliente, solidaire et résistante.

Collaborations

Il collabore dans différents projets avec des structures internationales et des artistes du monde. Actuellement en résidence avec un artiste plasticien et sculpteur Togolais, sur le projet 2021-2022 « Les masques Tombent ». Invité pour participer à la création de l’Opéra de Dijon N « Le palais enchanté » de Rossi. En tournée avec Serge aimé Coulibaly pour « Wakatt » 2021-2022-2023.

Egalement en tournée avec « Le départ » 2021-2022, Zora Snake est toujours en activité, en transmission d’atelier et en création dans le monde.


La Compagnie

La compagnie Zora Snake a été créée en 2013 par le danseur/ Chorégraphe et Artiste performeur Zora Snake. Elle a pour but de promouvoir la danse et la performance dans l’espace public, dans les lieux inhabités et inhabituels aux règles de fonctionnement de l’art.

Basée au Cameroun, la compagnie mène des activités artistiques liées à la question sociale, d’intégrité et de cohabitation pacifique, l’art comme étant le lien d’une résistance qui a toujours relié les peuples à travers leur culture, leur origine, leur patrimoine, leur existence, la ré-interrogation du monde et ses différents conflits, les résistances sous toutes ses formes, les déconstructions des rites, l’art comme capital culturel et éducatif pour tout citoyen.

Engagée et en quête d’un renouveau, la compagnie explore les danses patrimoniales, autour du rituel et de la performance, et réinterroge la question de l’équilibre de l’être face au poids du monde artistique, afin de trouver une stabilité.

Elle organise chaque année le festival MADOPERF et propose des ateliers de formations transmis avec des étudiants et des artistes de différents univers.



Contact

Email: snakeafrica2012@yahoo.fr
Insta : @zorasnake

Youtube:    Zora Snake / https://www.youtube.com/channel/UCv5cg6MiS74YnDo9hwAqeCw

Administration Cie Zora Snake / Cameroun-France : Faso Teatri Europe Mail : laurelouvat@gmail.com

Conseiller artistique : akaoumate@gmail.com

Facebook: Cie Zora Snake / https://www.facebook.com/ZoraSnake

Chargé de Diffusion : Patrick Gufflet

Mail : gufflet.p@gmail.com

Accompagnements

Théâtre national wallonie – Bruxelles, Institut français, Ateliers Frappaz, ville de Dschang, association artistique la compagnie Zora Snake, Pan-African Cabinet of Consulting, Support and Management of Cultural Projects, avant-scène