L’art est une boxe -en Résidence d’écriture

L’ART EST UNE BOXE : De la performance, du politique – Mon tout premier livre

Pour ce premier livre, fortement inspiré de la performance dansée « TRANSFRONTALIER », nous sommes si heureux de vous annoncer, Julie Peghini, Feu Dominique Malaquais et moi-même, la première étape de résidence d’écriture et de recherche pour l’ouvrage « L’ART EST UNE BOXE : De la performance, du politique » à la Fondation Camargo à Cassis/France. En partenariat avec l’EHESS.

Se poursuivra à la cité internationale des arts à Paris.


« Dans le monde de l’art contemporain, la performance est le lieu de réflexion et d’expérimentations autour de problématiques liées à la brutalité de systèmes politiques et économiques inféodés au capitalisme néolibéral.

En Afrique et dans les diasporas, se dessine depuis le début des années 1980 un paysage performatif puissant, articulé d’une part à une critique cinglante des effets mortifères du capitalisme, tant sur la longue durée que dans son acception présente, et d’autre part à l’élaboration d’alternatives possibles, arrimées à l’espoir de futurs sociétés moins violemment scindés ».

L’ouvrage aura pour titre L’ART EST UNE BOXE : De la performance, du politique. Il s’agira de penser, à partir de six performances artistiques sélectionnées par l’artiste – Je suis, Au-delà de l’humain, Transfrontalier, Le départ, les séquelles de la colonisation et l’opéra du villageois – créées de 2013 à 2021, du Festival Modaperf Cameroun et de nos activités au village, de penser les possibles d’un monde débarrassé de barrières qui, en cette troisième décennie du troisième millénaire, vont s’accumulant, scindant de plus en plus radicalement un monde que nous vivons de moins en moins en commun.

Proposition multiformes, ce premier livre sera accompagné d’un fort corpus photographique des performances de l’auteur. Invitant chercheurs, poètes, écrivains, artistes performeurs, chorégraphes, anthropologues et scientifiques (Afrique, Europe, USA) à déborder le présent pour faire tomber les murs.


MERCI À TOUTES CELLES ET CEUX, Notamment les directrices(eurs), programmatrices(eurs), et le bouche à oreille qui ont participé à faire résonner « TRANSFRONTALIER ». À cette belle équipe autour de ce projet du livre et à nos multiples projets artistiques à venir.

À toi, Feu Dominique Malaquais là haut,

Que les ancêtres, les héros, les figures inoubliables des luttes pour les libertés pour toute appartenance sans frontières, nous bénissent et nous inspirent durant cette merveilleuse résidence qui entrera dans l’histoire.

(C) Anna von Kooij / photo Transfrontalier en Hollande /Utrecht et Marminiac/la fabrique des francophonies). Photo illustration ouvrage pas encore finalisé : Éric Milet.


fondation Camargo :https://camargofoundation.org/…/julie-peghini-zora-snake/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s